Une Histoire du Dimanche

Un jour à part

"Une Histoire du dimanche"

Sorti chez Bayard Éditions, en janvier 2020, ce livre est écrit par Michèle Clavier, théologienne française, professeure à l’Université Catholique de Lille et rédactrice pour La Croix et Prions en Eglise.

En 130 pages, elle nous propose un tour d’horizon historique, sociologique, anthropologique du jour du dimanche ! 📆

Dès les premières communautés chrétiennes, la pause du dimanche s’impose, et la journée est consacrée à Dieu. L’auteur nous rappelle que le mot dimanche vient du latin "dies dominicum", qui signifie « jour du Seigneur ». Grâce au format "semaine" et au rdv quotidien de la messe, le repos dominical interrompt la production, le commerce et la course au profit, et est, pour les chrétiens, un signe de gratuité !

C’est aussi le « premier jour de la semaine », qui fait mémoire de sacrifice et de la résurrection du Christ à travers l’eucharistie, mais aussi du septième jour, celui de la Création et du Sabbat. A l’époque de Jésus, le jour du sabbat était aussi celui du repos après six jours de travail.

Le rôle du dimanche a évolué en France : il a été pendant longtemps le jour de la prière, et une occasion pour se retrouver, pour faire communauté, pour échanger des nouvelles. Michèle Clavier nous rappelle aussi que le repos dominical a de tout temps été remis en question...

Aujourd’hui, même si la pratique religieuse est moins régulière, et la société laïcisée, les débats sur le « travail dominical » ne remettent pas en cause la légitimité du dimanche comme un jour différent. Une journée pour être, et non pour avoir !