Si on chantait

Un roman jeunesse au profit du Secours Populaire

« Si on chantait », un roman unique en son genre, écrit par un collectif de 13 auteurs jeunesse, dont Timothée de Fombelle. Il est sorti en février 2020 chez Pocket jeunesse.

Les auteurs nous racontent la vie de 2 amis, Ambre et Jean-Edmond, inséparables depuis le CP, qui sont tous les deux dans la même classe au collège, et qui vivent dans des mondes totalement opposés.

Ambre est l’aînée d’une famille de 8 enfants, et Jean-Edmond fils unique. Ambre habite avec toute sa famille au 13ème étage d’une HLM, et telle Cendrillon, elle est celle sur qui sa maman peut compter pour tenir la maisonnée. Sa maman, Antoinette, aime par-dessus tout être enceinte , Elle aime ses enfants, mais ne sait pas le leur dire, et travaille de nuit… C’est Ambre qui s’occupe de la tribu joyeuse et attachante, qui a un lien magique : ils chantent très souvent, c’est leur botte secrète qui donne le titre au livre.
Jean-Edmond est fils unique, il vit dans un château, ses parents sont toujours en conférence, ou à l’étranger, absent. Son activité préférée est de lire dans l’immense bibliothèque familiale. Le soir, et même s’il est au collège, ses parents lui envoie un baiser sur le compte Whattsapp familial, sa chambre étant trop éloignée de la leur !

L’élément déclencheur de l’Histoire, c’est qu’ils vont devoir préparer un exposé pour le collège, en Histoire Géo, autour du thème "les inégalités de richesses dans le monde". Ambre et Jean-Edmond vont apprendre à se découvrir l’un l’autre, et les auteurs profitent de cette histoire toute simple pour mettre le doigt sur l’épineux problèmes des inégalités de richesse et des inégalités de chance, de la mixité sociale, et du bon qui peut en ressortir, sans naïveté pour autan. C’est dans cette extrême différence que se révèle aussi la force de la confiance, de l’honnêteté et de la complicité des jeunes. Surtout que la mère d’Ambre va ensuite disparaître du jour au lendemain ! Pour la retrouver, la petite bande se lance dans une aventure riche en suspens, en aventure et en jet privé...

Dans le livre, les clichés servent à dénoncer les clichés que nous avons nous même, et la question des inégalités de l’accès à la culture est centrale. On la découvre dans le roman : on prépare très différemment un exposé depuis son canapé ou sa bibliothèque. Et cela ne concerne pas seulement les peuples du bout du monde.

L’autre bonne surprise de ce livre, c’est que tous les bénéfices de ses ventes seront reversés au secours populaire français pour favoriser l’accès à la culture des enfants, sur tout le territoire. Destiné à nos jeunes entre 10 et 15 ans, qui se préparent à entrer au collège ou qui y sont déjà, ce petit roman pétillant, à la limite du pastiche, leur fera redécouvrir la préciosité de l’amitié.

Le livre est disponible en ligne à 7,90€, sur lalibrairie.com.