Rentrée littéraire 2022

Des romans, et bien plus encore...

Qui dit Septembre dit Rentrée... Littéraire !

Cette année encore, les auteurs chrétiens et les chercheurs de sens nous proposent une sélection de qualité entre premiers romans, théâtre, poésie et essais...

Voici quelques coups de coeur :

- "Un miracle", de Victoria Mas, paru aux éd. Albin Michel.

Sœur Anne, religieuse chez les Filles de la Charité, reçoit d’une de ses condisciples une prophétie : la Vierge va lui apparaître en Bretagne. Envoyée en mission sur une île du Finistère balayée par les vents, elle découvre qu’un adolescent prétend avoir eu la vision qu’on lui avait annoncée... Et toute la région s’en trouve bouleversée : les pèlerins commencent à affluer, tandis que les gens du village oscillent entre y croire ou se méfier. 😶
Après une immersion à la Salpêtrière dans "Le Bal des folles", Victoria Mas nous entraîne cette fois-ci avec brio entre Roscof et l’ïîe de Batz, pour une intrigue aussi mystique qu’humaine, avec une question fil rouge : comment savoir si l’Invisible est le terrain de la folie, du mensonge ou du miracle...

- "L"été où tout a fondu", de Tiffany McDaniel, paru aux éd. Gallmeister.

Si le diable existe, à quoi ressemble-t-il ? Cette question hante Autopsy Bliss, procureur d’une petite ville de l’Ohio, aux USA. Un matin d’été, il publie un billet à l’adresse de Satan dans la gazette locale : « Je vous invite cordialement à Breathed, dans l’Ohio. Pays de collines et de balles de foin, de pécheurs et de miséricordieux. » Et le lendemain se présente à sa porte Sal, un jeune garçon de couleur aux yeux intensément verts, qui vient répondre à son invitation. Persuadé qu’il a affaire à un gosse en fugue, le bon procureur accueille le garçon dans sa famille. Mais les habitants de Breathed ne tarde pas à le prendre en grippe, d’autant qu’une chaleur étouffante s’abat progressivement sur la région...

- " Le livre de Hirsch", de Tzvi Fishman

Célèbre avocat new-yorkais, playboy marié trois fois à des femmes toujours plus jeunes que lui, Hirsch doit se rendre en Israël pour secourir son fils issu de son premier mariage : il vient d’être arrêté par les services secrets israéliens après des attentats perpétrés par un groupe de jeunes sionistes religieux. C’est l’occasion pour Hirsh de redécouvrir son pays, ainsi que les rapports étranges et ténus qu’entretient la Justice avec la Politique en Israël.

Un livre précieux, amusant et légèrement satyrique, où juifs américains fortunés, israéliens religieux, arabes pro-ou anti-israéliens se côtoient dans des situations rocambolesques !

- "L’île haute", de Valentine Goby

Un jour d’hiver, le jeune Vadim, petit Parisien de douze ans, gamin des Batignolles, inquiet et asthmatique, est conduit par le train vers un air plus pur. Il ignore tout des gens qui vont l’héberger, quelque part dans un repli des hautes montagnes. Il est transi de fatigue quand, au sortir du wagon, puis d’un tunnel – l’avalanche a bloqué la voie –, il foule la neige épaisse et pesante, met ses pas dans ceux d’un inconnu. Avance vers un endroit dont il ne sait rien. Ouvre bientôt les yeux sur un décor qui le sidère, archipel de sommets entre brume et nuages, hameau blotti sur un replat. Immensité enivrante qui le rend minuscule. Là, tout va commencer, il faudra apprendre : surmonter la séparation, passer de la stupeur à l’apprivoisement, de l’éblouissement à la connais­sance. Con­fier sa vie à d’autres, à ceux qui l’accueillent et qui savent ce qui doit advenir.