La vie solide

La charpente comme éthique du faire

"La vie Solide, la charpente comme éthique du faire", un livre d’Arthur Lochmann, sorti aux éditions Payot, en 2019.

Un récit d’apprentissage, celui du métier de charpentier
👨‍🔧🔨🏠🌳
Après des études de de droit et de philosophie, Arthur Lochmann quitte l’université pour l’artisanat. Il entre chez les compagnons pour y apprendre le savoir-faire des charpentiers : les outils, les essences de bois, le vocabulaire de l’atelier... Sa formation lui permet de sillonner la France, et il fait un arrêt dans le Maine-et-Loire, aux Ateliers Perrault ! L’occasion de découvrir l’importance de la tradition, de ses gestes, et de l’Histoire.

Poser une charpente, c’est créer entre la terre et le ciel ; c’est aussi apprendre et transmettre des savoirs anciens, préserver le bien commun du Patrimoine, matériel (nos monuments) et immatériel (le travail de la main).

Ce livre de poche très équilibré, un peu philosophique, mais ancré dans le réel. L’auteur fait le récit de son expérience, et de sa découverte d’un métier vieux comme St Joseph et les plus grandes cathédrales ! Etre charpentier, c’est aimer l’Histoire, mais aussi le travail bien fait et le travail d’équipe, et la saine fatigue !

Un métier, tout autant que des gestes et des matériaux, c’est aussi un langage et des mots. En apprenant un métier manuel et en revenant au concret, Lochemann n’a pas remplacé les mots par les mains, il a appris à faire les deux, essentiel d’allier savoir et savoir-faire ! Des mots, il y en a beaucoup : le jargon du charpentier, c’est plus de 120 mots techniques, et poétiques...